“Étrangers de l’intérieur”

“Étrangers de l’intérieur”

Ce sont de petits carnets, de couleurs différentes, lourds, trés lourds, pesant le poids des libertés de milliers de personnes.

 

Merci à Sonia et Felix Patrac, Lucien Violet, Jonathan Visse, Stéphane Coudret du Centre Social des Alliés, Jean et Nathalie Renard, Léon, Stéphanie et Alexandra du Chemin du Hérisson et Jean Claude Viollet.

Réalisation: Léa Grange

Micros ouverts

Micros ouverts

Les vacances d’été constituent une petite pause après 6 ateliers radio enrichissants. Avant la reprise de septembre, faisons un petit tour dans les coulisses de ces Micro Ouverts, pour partager nos expériences, nos démarches et nos envies.

العطلة الصيفية هي استراحة صغيرة بعد ٦ ورش عمل اذاعية مجزية وغنية للغاية. قبل ان نستأنف عملنا في شهر سبتمبر القادم إن شاء الله دعونا نأخذ جولة سريعة خلف كواليس هذا ال (الراديو المفتوح) لمشاركة تجاربنا، خطواتنا و رغباتنا.

Ces ateliers informels réunissent des habitant-t-s de Limoges et des environs, des primo-arrivants, des demandeurs d’asile, des réfugiés, des déboutés et des immigrés… Sans restriction aucune et venus de pays très différents.

هذه الورش غير الرسمية تجمع سكان ليمونج والمناطق المحيطة بها والوافدين الجدد، طالبي اللجوء، الأشخاص الذين تم رفض طلبات لجوئهم والمهاجرين، دون قيود ومن دول مختلفة.

Aucune obligation de parler dans le micro ou de s’exprimer en français, chacun-e s’approprie le matériel comme il/elle le souhaite.

لا يوجد اي إلتزام بالتحدث في المايكروفون او التعبير باللغة الفرنسية، كل واحد/ة يختار المحتوى او المادة التي يريد التحدث عنها بكل حرية.

Micros ouverts #5

Atelier exploratoire de mai 2018 (A venir)

Micros ouverts #6

Atelier exploratoire de juillet 2018 (13'09)

Mai

Atelier de conversation inspiré du film documentaire du même nom, de Bernard Braunstein (2018), lancé par Nader.

En grand groupe, échange nourri sur les représentations et les imaginaires que nous avions sur les pays d’origine des participant-e-s (Soudan, Cameroun, Afghanistan) et sur les représentations que chacun-e avait de l’Europe et de la France avant de venir.


مايو: ورشة محادثة مستوحاة من فلم وثائقي بنفس الاسم لبيرنارد بروتسيان اطلقت من قبل نادر إسماعيل، في مجموعة كبيرة، تبادل غني وشيق عن تخيلاتنا للبلدان التي لم نراها وكيف يعيشون وثقافاتهم مثل البلدان ( السودان،  الكاميرون، افغانستان) وعن تخيلاتنا وآرائنا عن اوربا وفرنسا قبل ان نراها او نصل لها.    
Juillet

L’atelier radio s’est invité à un atelier de cuisine, avec pour seule consigne : créer une émission de cuisine.

Tout le monde a fait des propositions, différents groupes de sont formés, l’émission de cuisine a été enregistrée et remontée dans la foulée. Nous l’avons ensuite écoutée en grand groupe juste avant le repas.


يوليو:ورشة العمل الإذاعي وجهت الدعوة لورشة عمل الطبخ، مع توجيه او شرط وحيد وهو خلق برنامج عن المطبخ ووضع وصفات للوجبات التي نقوم بطبخها، الجميع وضع اقتراحات كب مجموعة بالشكل الخاص بهم، تم تسجيل برنامج الطبخ وتم المونتاج الصوتي في اللحظة في خطوة واحدة ، بعضها قمنا بالاستماع للمونتاج الصوتي في مجموعة كبيرة مباشرةً قبل ان نتناول ما قمنا بطبخه.

Micros ouverts #1

Atelier exploratoire du samedi 27 janvier 2018 (7'56)

Micros ouverts #2

Atelier exploratoire du samedi 24 février 2018 (11'27)

MICROS ouverts #3

Atelier exploratoire du samedi 31 mars 2018 (10'25)

MICROS ouverts #4

Atelier exploratoire du samedi 28 avril 2018 (11'37)

Janvier

Découverte du matériel (enregistreur numérique et studio mobile), de la prise de son, de la table de mixage, des différentes possibilités offertes par la radio.

Propositions de contenus : interviews, recueil de sons divers dans la ville.

Première rencontre entre tou-te-s les participant-e-s, échanges dans diverses langues, aucune consigne particulière mis à part : qui veut faire/dire quoi ? C’est le principe de l’interview qui a été privilégié autour du studio mobile tandis que d’autres équipes sont allées se familiariser avec la prise de son en extérieur pour à créer des ambiances.

Le micro nous a servi à nous connaitre et à créer du lien.

من قلب المدينة ، اللقاء الاول بين جميع المشاركين/المشاركات ، التبادل بلغات مختلفة بدون تعليمات او قواعد باستثناء: من يريد ان يفعل/يقول ماذا؟ هذا هو مبدأ المقابلة المتميزة حول الاستوديو الجوال بينما ذهبت فرق اخرى للتعرف على كيفية التسجيل الصوتي في الخارج لخلق أجواء حماسية,  قدم لنا الراديو التعارف بيننا وخلق روابط بيننا والتعرف على كيفية التعامل مع المايكروفون. 
Février

Travail de la voix, de la lecture, choix de poèmes, bruits de bouches et recueils de sons dans les rues.

Une seule consigne indicative : choisir un texte qu’on lira ensuite devant le micro dans la langue de notre choix.


فبراير:عمل على الاصوات والقراءة واختيار قصائد واصوات الافواه والاصوات المختلطة في الشوارع هناك توجيه وحيد: وهو اختيار نص ثم قراءته امام المايكروفون باللغة التي يختارها كل واحد/ة منا.   
Mars

Improvisations sous forme de balades et prises de sons dans la ville, ambiances musicales.

Aucune consigne, aucune orientation, chacun-e s’est emparé du micro en explorant la ville par petits groupes, tandis que d’autres ont travaillé la technique autour du studio mobile.


مارس: عمل ارتجالي في شكل نزهة في قلب المدينة،  أجواء موسيقية حماسية بدون تعليمات او توجيهات الجميع اخذ المايكروفون من خلال استكشاف المدينة في فرق صغيرة، في حين عمل باقي المجموعة على تعلم التقني للاستوديو الجوال.
Avril

Atelier rencontres : par binômes, l’un-e se présente à l’autre, devant le micro on présente l’autre dans la langue de notre choix.

Un atelier inspiré du Guide de l’atelier radio, pour faire un peu plus connaissance, communiquer dans différentes langues, se familiariser encore un peu plus avec le micro.


أبريل: لقاءات للتعارف: في ازواج، كل واحد/ة يقوم بتقديم الآخر امام المايكروفون يتم التقديم باللغة التي يختارها كل واحد/ة وهي مستوحاة من دليل ورشة العمل الإذاعي (https:) لعمل المزيد من التعارف والتواصل بلغات مختلفة، لنصبح اكثر معارفتا والماما بالمايكروفون.   
Ces 6 montages sonores rendent compte de l’évolution des approches et des rapports de chacun/e avec le micro. Les voix et les tons changent, s’affinent, les rôles se dessinent, d’autres participant-e-s arrivent et se prennent au jeu, le travail en groupe devient chaque fois plus aisé, plus évident.


Rendez vous à la rentrée pour une seconde saison de ces Micros Ouverts!


هذه المونتاجات الصوتية الستة تقدم لنا تقريراً واضحاً وملاحاظات عن تطور كل واحد/ة منا سواء من خلال الاداء الصوتي او من خلال كيفية استخدام الميكروفون، كل جلسة نلاحظ بأننا تقدمنا وتطورنا، وهو ما جعل الكثيرين بالتواجد كل شهر باستمرار للقاء الآخرين و اللعب والاستمتاع بالجلسة ويصبح العمل اسهل يوماً بعد يوم هذا يدل أن العمل الجماعي اسها واكثر وضوحاً ودقتا.

أراكم في سبتمبر بعد رجوع الكل من العطلة الصيفية لموسم ثاني اكثر نجاحاً وتطورا من (المايكروفون المفتوح).

Les recettes de Guima:

● 20g beurre de cacahuètes (pâte d’arachide)
● 2 kg de pommes de terre
● 1 kg de viande hachée
●1/2 kg de carottes
● 2 tomates
● un peu de sauce tomate
● 3 oignons
● 2 poivrons
● un peu de poivre
● un peu de coriandre
● 0,2l d’huile de tournesol ou d’olive

وصفة عمل القيمة :
● ٣ كيلو بطاطس.
● ١ كيلو لحمة مفرومة.
● ١/٢ كيلو جزر.
● قطعتين طماطم.
● صلصل او صوص.
● 3 قطع بصل.
●  قطعتين فلفل اخضر كبار.

● فلفل اسود.
● كزبرة او شمار او الاتنين معا.
● ٠،٢ لتر زيت.

Les recettes de Salata mosgua’a:

● 1 kg d’aubergines
● 0,4l d’huile de tournesol
● un peu de sel
● une gousse d’ail
● 1/2 kg de tomates
● 2 oignons
● 1/4 kg de poivrons
● un peu de poivre
● un peu de coriandre
● 200 g de fromage blanc

وصفة عمل السلطة المسقعة:
●كيلو باذنجان.
●٠،٤ لتر زيت.
● ملح.
●ثوم.
●١/٢ كيلو طماطم.
●١/٤ كيلو فلفل اخضر.
●فلفل أسود.
●كزبرة او شمار او الاتنين.
●٢٠٠ جرام جبنة بيضاء .
● ٢٠ جرام زبدة الفول السوداني.

Confolens Social Club

Confolens Social Club

Carmen et Sylvia, bénévoles

Carmen est arrivée en Charente il y a quelques temps déjà. Elle habite un petit village proche de Confolens, aime parler, bricoler, et peintre. Elle déteste la monotonie et la routine.

A 71 ans, elle prend sa voiture chaque semaine, effectue les kilomètres qui la séparent de Confolens, et se rend au 2 rue Saint Michel, au Centre Social.

Pourquoi? Et bien…

” Ça nous pousse à faire attention à soi-même, à s’habiller, se pomponner, ne pas paraître trop veille…”

Sylvia est native de Confolens. Elle y a fait sa vie, y a appris à entrer en contact avec les gens, les aider et à danser…

Appelée à la rescousse il y a quelques mois pour aider à y voir plus claire dans les comptes du Centre Social, Sylvia y a pris ses marques. Elle est tout juste à la retraite, et la question s’est vite posée de savoir quoi faire “après”.

 “Quand on se donne beaucoup, quand on s’arrête, on a l’impression de ne plus servir à rien! “

Carmen et Sylvia font partie de l’équipe de bénévoles du Centre Social de Confolens. Elles se sont rencontrées là-bas. Sylvia parle de ces repères, dont elle a besoin, pour sa vie personnelle. Carmen parle de cette sensation de devenir anonyme, lorsqu’on ne travaille plus.

Elles rigolent, elles partagent, se projettent, se souviennent.

Carmen et Sylvia sont citoyennes de ce monde, le bénévolat est devenu une activité à part entière pour elles. Une raison d’être au monde.

Elles construisent jours après jours leur place dans la société.

Dossier de recherche:

France Bénévolat

La Série Documentaire sur la veillesse

Article de l’Express sur le bénévolat

Fou rire dans le métro

Article du Monde sur le bénévolat

Article du Monde sur bénévolat (juin 2017)

Rapport 2017 sur le bénévolat par Recherche et Solidarités

Fonda, fabrique associative

La vie associative en Charente

Article des Cafés Citoyens

Suggestions documentaires disponibles à la médiathèque l’Alpha d’Angoulême:

“Vivre une relation d’aide : manuel du bénévole” de Clément Pichaud, éd. Chronique sociale (2008)

“Le travail bénévole: engagement citoyen ou travail gratuit ?” de Maud Simonet, éd. La dispute (2010)

“J’aimerai que quelqu’un m’attende quelque part…” Anna Gavalda, éd. J’ai Lu (1999)

 

Merci à Sylvia et Carmen pour leur enthousiasme!

Assemblée Générale du CSC – mai 2017

Prises de sons: Carmen et Sylvia

Accompagnement, montage, mixage: Léa

Crédit photos: Rhizome, CSConfolentais

La nouvelle organisation du Centre Social de Confolens…

Depuis plus de 20 ans, les activités de loisirs se succèdent, se consolident, s’étoffent sur le territoire du confolentais… D’abord centre de loisirs, l’actuel Centre Social de Confolens s’est affirmé comme un espace de rencontres riche de ses adhérents, salariés et bénévoles. Des dizaines de personnes participent chaque année aux différents projets proposés. Des dizaines de bénévoles donne de leur temps pour accompagner les salariés.

Et pourtant, comme pour beaucoup d’associations françaises, la dynamique, l’enthousiasme, l’engagement des uns et des autres se sont essouflés. L’an dernier, le bureau de l’association a été dissout, une nouvelle organisation était nécessaire…

En observant ce qui se faisait ailleurs, en échangeant, réfléchissant, il a été décidé que le Centre Social ne serait plus présidé par une personne, mais par plusieurs.

Deux comités gèrent aujourd’hui la nouvelle organisation: Un Comité de Gestion et un Comité de Projets.

Carmen et Sylvia ont enregistré Carole Texier, directrice du Centre Social de Confolens, pour en savoir plus. Elles font elles-même partie des Comités de Gestion et de Projets mis en place dans cette nouvelle organisation.

L’interview qu’elles vous proposent sur Rhizome vous donne a entendre l’expérience de Carole, l’histoire du Centre Social et cette nouvelle organisation.

La phrase attribuée à Gandhi: “Sois toi-même le changement que tu veux voir dans le monde”, pourrait-elle s’appliquer à la réflexion soulevée par cette nouvelle organisation?

Le FabLab de Confolens!

En septembre 2017, Thomas accueillera à Confolens celles et ceux qui le souhaitent au premier FabLab charentais créé en milieu rural…

Une brodeuse numérique et une imprimante 3D seront donc à disposition des créatifs, pour innover dans de nombreux domaines!

Sylvia et Carmen, deux bénévoles-reporters ont rencontré Thomas, animateur, lors de l’après midi de découverte organisée par le Centre Social de Confolens le 28 juin dernier, à la Ferme Saint Michel. L’occasion pour elles de découvrir ces outils numériques, et pour vous, d’en savoir plus sur ce nouveau service proposé prochainement à Confolens.

A propos des découvertes de Sylvia et Carmen dans cette interview :

Le Fablab (Laboratoire de Fabrique numérique), dont Thomas explique le fonctionnement: Un espace communautaire de partage d’outils et de connaissances liés au numérique. Bien plus qu’une proposition de service, c’est une nouvelle conception de la création qui s’annonce pour septembre… Le principe du FabLab: faire soi-même ce dont on a besoin!

Les machines numériques (brodeuse et imprimante) qui permettent de créer différemment: De nouvelles perspectives, pour que chacun-e puisse se lancer dans de nouvelles créations, quelque soit son âge!

Or c’est bien de cela dont il est question dans la rencontre entre Thomas, Sylvia et Carmen, puisqu’il semble bien que le vélo de Sylvia ait besoin de nouvelles pédales, et que l’imprimante 3D pourrait peut-être résoudre ce problème… surtout lorsqu’il s’agit d’adapter ces pédales à l’usage du vélo-en-talons que Sylvia en fait!

Vivement le collège!

Vivement le collège!

Avoir 51 ans, dans un village charentais, y avoir grandit, fait sa vie, et se souvenir de ses années collèges… Avoir 12 ans, à la campagne, se lever, ouvrir les volets, voir du vert, du bleu, des vaches, attendre le bus ou aller à pied au collège… Être parents d’élèves, principale, infirmière, enseignante, maire en colère, devant la menace de fermeture qui pèse sur certains collèges de campagne… Ainsi s’écoute le reportage sur les collèges de campagne réalisé en Charente Limousine, proposé en ce mois de mai 2017…
Dossier de recherche:

La page Facebook de l’Amicale Laïque des Parents d’Elèves de Montemboeuf Le site internet du collège de Montemboeuf L’accès direct au travail du Club Presse de Montemboeuf Le site internet du collège de Champagne Mouton

Ouvrages disponibles à la Médiathèque L’Alpha:

“Collèges et lycées du XXIe siècle : la révolution de l’autonomie?” Daniel Mallet et Maurice Berrard, éd. A. Colin (2012)

“Collège commun, collège humain” Denis Paget, éd. Syllepse (2014)

“Faut-il en finir avec le collège unique ?” Bernard Kuntz, éd. Magnard (2009)

“Pédagogues contemporains” Jean Houssaye, éd. Fabert (2013)

“Retour au collège” Riad Sattouf, éd. Marabout (2010)

“Rural ! : chronique d’une collision politique” Etienne Davodeau et José Bové, éd. Delcourt (2001)

“Paradis verts : désirs de campagne et passions résidentielles” Jean-Didier Urbain, éd. Payot (2008)

http://www.cahiersdeleducation.com/?q=node/3171 http://www.education.gouv.fr/botexte/bo981224/SCOE9803197C.htm

Merci à la famille Barraud de Les Pins, Olivier Lacroix (président de l’ALPE Montemboeuf), Annick Piat (Principale du collège de Montemboeuf), Amandine Clauzel (enseignante de français/latin au collège de Montemboeuf), Florence (infirmière scolaire), Pascale Jouaron (maire de Champagne Mouton), Suzanne Verrier (présidente de l’Association des parents d’élèves du collège de Champagne Mouton), Christelle Noble (Association des parents d’élèves  de l’école élémentaire et maternelle), Benoît Gagnadour (conseiller municipal de Champagne Mouton), Blake, Karine, Mariem, Antonia, Camille, Roméo, Daniel, Joaquim, Lila, Océane, Héléna et Maé. Crédits photos: ALPE Montemboeuf/Rhizome Reportage: Léa Grange, printemps 2017